more from
Coyote Records

Le vieux d'la montagne

by Webster

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $9.99 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Acheter le disque physique en format CD et recevez le par la poste, directement chez vous. Incluant livret avec paroles et crédits + le téléchargement de la version numérique.

    Comprend l'écoute en continu illimitée du "Le vieux d'la montagne au moyen de l'appli gratuite de Bandcamp, ainsi que le téléchargement de haute qualité en MP3, FLAC et plus.

    Includes unlimited streaming of Le vieux d'la montagne via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      $12 CAD or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 3 Webster releases available on Bandcamp and save 30%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Sagesse immobile, Le vieux d'la montagne, and À l'ombre des feuilles. , and , .

      $20.98 CAD or more (30% OFF)

     

1.
02:51
2.
03:41
3.
4.
5.
6.
7.
02:40
8.
9.
10.
11.
12.
03:50
13.
14.
15.
16.

credits

released January 1, 2011

tags

license

all rights reserved

about

Webster Québec City, Québec

contact / help

Contact Webster

Streaming and
Download help

Track Name: Est. 1995
J’ai commencé à faire du rap
Je devais avoir autour de 15
J’ai porté mon backpack
Jusqu’à m’en faire un tour de rein
Avec Loki au Sénégal
Un beatbox de Fadhel
On a posé nos premiers rhymes
Et le contact nous fût fatal
C’est comme tomber dans le métro
Et que la rame t’électrocute
Composer j’aimais trop
Séduire la rime elle est trop cute
Je l’ai abordé en Viking
Comme un barbare du Grand Nord
J’ai voulu devenir King
Suivre mes rêves de grandeur
Dans le temps c’était intense
Avec Assass et Andréas
Showme et des punchlines
Qui te vont direct au pancréas
Kryptonight’s on fire
9-7 c’était le anthem
Notre boy Snyder
Disparaissait dans les mêmes temps
Aucune liste ne serait complète
Si j’oubliais Northern X
Avec mes frères d’arme
Félix et Languette Dj Def
Je les ai de graver dans le cœur
Et de tatoués sur le bras
Le papier on a gratté
C’est comme des galles pour un lépreux
On rappait en anglais
Parce qu’en français ça ne se faisait pas
Qui aurait crut qu’un de ces jours
Je changerais mon fusil d’épaule
On a sorti Winter Walk
En l’an 20-0-0
Donc l’auditoire à pu voir
Comment nos skills se resserraient
C’était des beats de Boogat
Fabriqués sur Fast Tracker
Dans les shows des cassettes DAT
Parce qu’on n’avait pas de graveur
Les gens étaient trop live
Come on faut se lever maintenant
Il y avait même des bodyslams
Genre de vibe Heavy metal
Back then c’était hardcore
C’était dans le temps du 2.1
Imagine une vingtaine de bums
Débarquer en titubant
Pour nous c’était sérieux
Sur le coin de rue un freestyle
Des cyphers dans l’autobus
Et on s’impose dans l’open house
« Hey vous êtes qui?!? »
Bof, les potes d’Untel
Ya des Mcs dans la place
Son c’est un cas de battle
De vrais L.Landers
Il ne peut y en avoir qu’un
Pour nous les 3/4 des rappeurs
N’étaient que de petits avortons
Des chasseurs de têtes
Comme ce chien de Boba Fett
Dans notre jeunesse wildin’ out
Ya à peu près rien qu’on n’a pas fait
Limoilou c’est le son
Des ruelles et des bas-fonds
C’est pour les L’s qu’on a puffés
Et puis les verses que l’on peaufine
J’ai connu S.h.o.
Il avait 2 ans j’en avais 4
Dans la rue c’était Shoddy
Il n’y a que nos mères qui l’appelaient Carl
En 2002
On a sorti Limoilou Style
À cause de la popo bande de sales
Il a fallu gérer les scandales
L’Album Double drop
En 2000-03
Le premier projet du genre
Dans le Hip-Hop québécois
Ensuite 2006
Sort les Boss du Quartier
Malgré tout ce qui s’est dit
Demeure les Boss du Quartier
Les vets, les anciens, les doyens
Les Elder Gods
Il faut que tu paies tes dues
Écoute quand un des gars du L te cause
Un travail assez sick
Kill à chacune de mes rimes
Genre de pendant artistique
Du Français Jacques Mesrine
07-11
Septembre précisément
Sagesse Immobile te magnétise
Comme le font 6 aimants
Aujourd’hui au présent
Encore on continue incessamment
T’a vu après 15 ans on ne peut pas dire
Que c’est assez sommaire
Au moment même
Où je te parle album en main
C’est une autre étape
Nouveau départ comme un bambin
Tu connais mon passé now
Presque de A à Z
Jamais je ne le renierai
Commence par me faire boire de l’acide
Comme le dit le sample
It’s a long long way
Même meurtri on s’en sort
Comme un rôle de John Wayne
Tout ce que je dis est vrai
Si je mens allez diss moi
Tu veux corroborer
Demande aux frères Baptiste
Track Name: Goodman
On dit que se poser la question
C’est en partie y répondre
Il s’agit de nettoyer son âme
Avant que la Haine ne s’y répande
Pour purifier ma tête
J’emprunte le style de l’alambic
Distillée goutte à goutte
Au bout du stylo à l’encre Bic
Mais qu’est-ce que être un Goodman
Je ne pourrais dire mais tout de même
Je sais faire la différence
Entre un coup de main et un coup de poing
Si parfois tu doutes, friend
C’que tu penses écoute bien
Faut déchiffrer ta Life
Parce que c’est pas des réponses toutes simples
La Vie pour l’homme
Est un sentier semé d’embûches
Et si ta volonté est molle
Tu ne vaux pas mieux qu’un ours en peluche
Tu t’es dit Life’s a bitch
Automatique baisser les bras
Voilà une optique défaitiste
C’est une éthique de scélérat
Aie la discipline morale
D’admettre tes torts et tes bons coups
Se respecter ça vaut de l’or
J’en connais trop qui font banque-route
Est-ce que tu fais ce qui est bon
Ou bien t’es bon dans ce que tu fais
Soit que tu craches ou que tu ravales
Le dilemme de l’homme qui s’étouffait
C’est comme

Bro if you really wanna know
Have you ever wonder how the world is gettin’ cold
Too much people willin’ to sell their souls
If you only knew for how cheap they let it go
Didn’t you know that what you hold is golden
It’s the only thing that you will bring when it’s over
There’s only a few man you can call a Goodman
Life is pretty fast so you have to take it slow

Ils veulent faire une corrélation
Entre bonté d’âme et relations
Comme si les gens que je connaissais
Sont responsables de mes actions
Je te l’ai dit très souvent
J’ai la déviance politicienne
Tu veux me prendre de mauvais poils
T’es mieux de call l’esthéticienne
J’ai côtoyé beaucoup de gens
De tous les types et acabits
Certains étaient cools
D’autres aussi stiff qu’un macchabé
J’ai connu des gens d’affaire
Qui habitaient une demeure de rêve
Mais j’ai aussi connu des bums
Des vrais tueurs des murderers
Et puis des dope dealers
Hope killers, gros kilos
Que si t’as pas la tune
Ils t’envoient des mosquitos
À l’inverse j’ai vu des mayors
Des ministres, des enquêteurs
À la base je ne suis pas bad
Mais ils ne m’ont pas rendu meilleurs
À chaque fois qu’on me dévisage
J’ai l’impression qu’on se fout de ma gueule
Et quand je débarque pour régler ça
On me répond : « Hey mais c’est Webster! »
Oh shit j’ai pas pensé
J’ai oublié que j’étais à la télé
Mais t’inquiète j’suis un bon gars
Je peux prendre 2 sec pour te parler
C’est comme
Track Name: Combattants (feat. Clio)
Quand ça vient au texte
Je deviens mathématicien
Ces images je te les peins
C’est comme un Matisse ou Titien
Manière adroite d’exécution
Le coup de plume du praticien
Entre mes mains les mots et rimes
Se comportent telle la plasticine
Regarde les signes du temps
Tu vois la guérilla approche
Silencieusement se faufile
Comme un de ces guerriers apaches
Ça prend un cœur vaillant et brave
Comme le Scott William Wallace
Qui se battra jusqu’au sang
Jusqu'à ce que ça fende et qu’on voit l’os
Mentalement robuste
C’est pas la colonne du mollusque
Car tous ces lâches sont des traîtres
Issus de l’école de la mollesse
Le comble de la malice
C’est le culte de l’homme en laisse
Les forces occultes de la police
Will soon be demolished
Mister Web
Je combat jusqu’au décès
C’est un devoir citoyen
Mais c’est aussi être audacieux
Son, apprend la base
Qui est d’entraîner ton mental
Car tout le reste provient de là
C’est l’une des règles élémentaire


Les faits parleront après ma mort
Comme la tête de Jean St-Père
Faudra toujours se méfier
De ceux qui ont l’air de gens sympa
Souvent plus ça semble parfait
Plus le vice est gros
Pour notre part
Il faut rester tight comme la pair vis-écrou
Beaucoup d’artistes
Qui se pensent plus fin que toi
Un jour se relâchent et sortent de la merde
C’est des sphincters
Des énigmes mortelles
Comme faisait le Sphinx
Classique heavyweight battle
Comme Tyson et Spinks
De vrais Warriors
C’est Lasagne à Oka
Dressed up khaki vert
Vois la besogne au AK
Reste droit pour ton camp
Si ça t’importe autant qu’eux
Suis le code de Ghost Dog
À la Forrest Whitaker
Le vieux guide Hagakure
C’est la conduite samouraï
Le Sage est immobile
Mais quand il s’active sème l’orage
Spit ma rhétorique
Comme Montesquieu ou Montaigne
Tu sais c’est quoi le name
Aka le Vieux d’la Montagne

I walk around town
With a pound strapped down on my side
No frontin’
Just in case I gotta smoke somethin’
Je marche dans la ville
Avec un livre sous le bras
Je blague pas
Juste au cas qu’il faut que je lise de quoi
Shinin’ comme Jack Nicholson
Ou Smif’n’Wes
Une tête dure et robuste
Comme ces massifs à l’Ouest
We’re most definite
My massive all of us
Des rimes so smooth
Comme la feuille de l’aloes
Aussi classique que slick
À la Cab Calloway
Une musique incorruptible
Appelle moi Sean Connery
Une âme de guerrier
Demande au cousin Eddie Roots
On a parcourut du chemin en sale
Depuis qu’on quitté l’utérus
Des histoires glaciales
Je te les étale
Comme un vieux papi Russe
Des textes inscrits dans les temps
Écrit sur papyrus
En tout et pour tout
C’est le code du combattant
Un esprit vif et des lyrics qui t’assomment
Vas-y tombe à terre
Track Name: Collets blancs
Regarde
C’est déjà 2010
L’ambiance est si froide
Qu’on se donne la main avec une mitaine
Le monde est devenu fade
À un tel point que je me dis Damn
Presqu’à bout de souffle
Comme s’il souffrait d’emphysème
Il faut qu’on se mutine
Et que l’on tue le capitaine
Il se trouve que le futur
Est peint d’un gris plus en plus terne
Il s’agit de se rendre utile
Et de prendre soin de ceux qui t’aiment
Il n’y a rien de plus futile
Que de croire encore en ce système

Yep ça y est on y est
Encore un step et on y est
Ça ne sert à rien de le nier
Ce siècle à un goût de cendrier
Check on est enlisé
Économie enrayée
Quelque chose est viciée
Comme un lit sans oreiller
Délit d’initié
Entre deux gorgées d’Hennessy
Transfert de 10 milliards en Suisse
Et de 30 missiles en Russie
Des fusils Uzi d’Israël
Des barils d’huile BP-Shell
Le easy money des cartels
Lavé dans les îles les Seychelles
Les banquiers nous écartèlent
Jusqu’à ce qu’on soit tous desséchés
Ils font une cut sur la cargaise
Et tu fais le temps pour les sachets
Chaque pays de la planète
Sont autant de cases de l’échiquier
Tu veux parler guns et bullets?
Ils n’ont qu’à sortir le chéquier
Pour eux les rumeurs de la guerre
Sont comme un son d’Alicia Keys
Une mélodie douce à l’oreille
Il n’y a que la paix pour les choquer
Tu sais chez beaucoup de gens
L’avarice est un défaut caché
Prêt à tout pour faire du bread
Et je ne te parle de foccaccia

Regarde
C’est déjà 2011
L’économie va mal
Quand je le constate mes sourcils froncent
Le vibe est peu banal
Et ça l’est depuis l’âge de bronze
S’il te reste un peu d’espoir
J’en prendrais bien une petite once
Il faut qu’on s’organise
Et que l’on s’occupe de ces monstres
Piller les coffres des entreprises
Les bénéfices seraient immenses
Tu vois la foule déferler sur Wall Street
Et faire main basse
Redistribuer les ressources
Pour se sortir de cette impasse

Ils agissent comme des malfamés
Banque Mondiale FMI
Trop de gens sont affamés
Car ils entretiennent les famines
Ils font des profits gigantesques
Grâce aux crises artificielles
La prochaine fois que tu check les news
Demande-toi qui tire les ficelles
Ingérence économique
Dans le social et politique
Ils font des remontrances à tous
Mais n’en suivent même pas l’éthique
Nouvelle tactique coloniale
C’est la dette des pays pauvres
Impérialisme sauvage
Tu veux un prêt? Faut payer pour
Vois les kids au Sri Lanka
Enchaînés dans un sweatshop
Représentant syndical
Remercié par un headshot
Tous les ouvriers du monde
Qui labeurent pour des cacahuètes
Aujourd’hui les droits de l’homme
Ont une odeur de caca wet
Ceux qui fouillent les dépotoirs
Pour se trouver un peu de food
C’est comme ces petits enfants Thai
Qui se donnent aux pédophiles
C’est pas une vie mais la survie
J’ai mon esprit d’abasourdi
L’aristocratie s’assouvit
Tandis que le peuple crie en sourdine

Regarde c’est déjà 2016
Plus les choses avancent
Et moins la corruption ne cesse
Je ne sais pas ce que t’en penses
Mais 10% deviennent obèses
Vois les moutons qui consentent
Manipulés comme la terre glaise
Il faut que l’on s’embrase
Et qu’on jette l’élite dans la braise
Définition du feu sauvage
On se propage comme de l’herpès
Est-ce que t’entends le son
Des libertés que l’on compresse
Il faut se libérer des liens
Avec l’épée de Damoclès
Track Name: L'eaumélie (feat. Maissa)
Un jour au carrefour
De la lune et la Grande Ours
Deux masses titanesques
s'affrontent de toute leur force
Pour nous les gens d’en-bas
On dit que le ciel s’assombrit
Un grand bruit retentit
Car chaque action a son prix
Les fruits de cette collision
Se précipitent vers le sol
Chacun choisit sa cible
De longues cordes de violoncelle
Qui tonnent, tombent et vrombissent
Suivant la force du Souffle
Et l’ombre de l’ondée
Piétine les pays d’en-dessous
Pouce après pouce
Elles couvrent et recouvrent tout
Un céleste allaitement
C’est comme la louve pour le louveteau
Car tous on dépend de cette matière nourricière
Les hommes, les plantes
Nos fermes et nos rizières
Tous les êtres de la forêt
N’étaient qu’une petite pousse hier
L’eau est à la gouttelette
Ce que la terre est à la poussière
Car si elles disparaissent
Il ne faut pas croire qu’elles se meurent
Elles s’en retournent vers le ciel
Comme Jésus-Christ en sa demeure

Man wooy na la borom Touba
(Louangeons le fondateur de la ville de Touba)
Hila lahòo Fall!
Man beugue na léen wòolu na léen (2x)
(Qu'il soit ici vénéré et respecté)
Wòolu na léen siyaaré na léen
(Et devant qui nous nous inclinons avec piété)
Hila lahòo Fall!
Man beugue na léen wòolu na léen (2x)
(Qu'il soit ici vénéré et respecté)

C’est le cycle de l’eau
Et le siècle de l’or bleu
Tous on appréhende le jour
Où le ciel ne pleure plus
Où les nuages et la brise
Nous retirent leur appui
Et qu’on passe l’après-midi
Au musée du parapluie


Avant que ne disparaissent
Chacun des glaciers de la Terre
Il faut vraiment arrêter d’être
Des gens silencieux comme la carpe
Si t'es anxieux
Je te tends la main les métacarpes
On a besoin de Superman
je t'en conjure mets ta cape
Vas-y et propage
Le message comme des prêtres-moines
Celui de la sauvegarde
De nos rivages et du patrimoine
Les voisins d’en-dessous
Lorgnent nos kilowatt / heure
Ça fait longtemps qu’ils demandent :
« Mais c’est à qui le water? »
Il faut bien comprendre
Les enjeux de la nouvelle ère
Où nos lacs et nos rivières
De plus en plus prennent de la valeur
Il faut en prendre soin
Comme on traite sa propre mère
Car tous proviennent de l’eau
De la matrice, la Grand-Mer
Track Name: Les fantômes
Je les ai entendus chuchoter
Et je n’ai pas voulu y croire
J’ai pensé qu’ils visaient haut
C’est comme le vol de Icare
On m’a dit ça s’en vient
Vas-y Web tiens toi prêt
Les Fantômes du Nouvel Ère
Ils veulent tous mettre nos têtes à prix
J’ai vu le spectre de Kissinger
S’entretenir avec Brezinski
Ils parlaient d’un plan sick
Machiavélique qui s’inscrit
Dans la lignée des gens fou
Comme Hitler ou Stalin
Le Feu dans l’esprit de l’Homme
J’ai mon gicleur d’installé
Cette gouvernance globale
Ils la veulent aussi fort qu’ils peuvent
La commission Trilatérale
CFR et Bilderberg
L’Institut Tavistock
Et l’ingénierie sociale
Qui façonne cette opinion
Que tu pensais générer tout seul
Si t’es du genre plutôt docile
Ce plan est tout à fait pour toi
Prends ça chill et t’en fais pas
Eux sont à l’affût partout
C’est un peu comme l’élection
Entre Georges Bush et John Kerry
Tous deux Skulls & Bones
J’en ris jaune cari

Ils se faufilent comme le vent
Tu ne les vois pas mais les ressent
Serais-je loin de l’épicentre
Si je mentionne Comité des 300?
Ce sont groupes dans les hauteurs
Qui manigancent la vie des gens
Un clan de zombies au sang froid
Se nourrissant de la déchéance
En recherchant les Olympiens
J’ai entrevu quelques reptiles
Ma première question fût :
Mais quelle planète rep-t-ils?
Peut-être des Visiteurs
Comme la télésérie V
Les 3/4 ne peuvent le voir
Car sur la télé sont rivés
Étant retenus comme des esclaves
Par ces chaînes cathodiques
J’en développe des sueurs froides
C’est comme le gel en Antarctique
J’ai la démarche insomniaque
Dans un monde de narcoleptiques
Les somnambules abondent
Genre de cauchemar collectif
Établir le Nouvel Ordre
Prend le pire désordre
Bordel, je n’ai pas envie de vivre
Dans un livre de Georges Orwell
Nouvelle étape
Vers 1984
Si c’est pour le bien de la populace
J’ai l’impression que l’on s’écarte
Nouvelle étape
Vers 1984
Est-ce pour le bien de la populace
Une dictature de bureaucrates

Imagine la loi martiale
Dans un régime totalitaire
Maintenant pense à la même chose
Mais à une échelle planétaire
Demande à Weishaupt
S’il n’en n’est pas peu fier
De ses disciples illuminés
Issus du plan fait en Bavière
Laboratoires secrets
Influenza et grippe aviaire
Culture microbienne de la peur
Les gens paniquent pour un peu de fièvre
Une propagande forcée
Qui t’as poussée jusqu’au vaccin
La réduction démographique
En est le résultat malsain
C’est dût à l’avarice
Des hauts milieux corporatifs
Ça prend des esprits combattifs
Quoique c’est encore sporadique
Partout autour
Ils sont en train de converger
Mais comment traitent-ils la nouvelle
Quand les loups deviennent berger?
Leur confier ma destinée
Jamais je ne serai enclin
Je me permets de paraphraser
L’initié Benjamin Franklin :
Celui prêt à sacrifier
Ne serait-ce qu’une part de liberté
Pour plus de sécurité
Ne mérite aucun des deux
Track Name: SPVQ
J'suis sortis de chez moi
il devait être 21h15
un soir à la mi de décembre
à ce moment il faisait plutôt froid
J'ai mis mon capuchon
et puis j'ai traversé la rue
son, j'ai à peine aperçu
l'auto partrouille qui accélérait
Une fois dans mon char
j'démarre et puis tourne à gauche
directe j'rentre dans la ruelle
me stationner derrière la piole
Je check dans mon rétro
Qui que je vois pas? La popo
deux faces de bananes
comme s'ils voulaient me prendre en photo
À peine le pied au sol
on me crie: “Reste dans ton auto!”
“oui mais...” “Reste dans ton auto!”
“mais qu'est-ce que?” “Reste dans ton auto”
Ok j'ai compris
c'est toujours mieux de rester poli
mais pourrais-je bien m'enquérir
de vos motifs pour me coller?
« Écoute on t'intercepte
parce que t'as une capuche sur la tête »
Pour ma part de rétorquer:
« mais c'est l'hiver pis il fait frette
J'vais te donner un indice
présentement il fait -10 »
Difficilement il acquiesce
mais bon il fallait qu'il insiste

« En fait à vrai dire
on a aucune idée t'es qui
On veut seulement t'identifier
pourquoi se sentir attaqué? »
« Tu veux savoir pourquoi?
First tu m'dis que tu me connais pas
mais connais-tu le voisin d'en-face
ou bien la petite madame d'en-bas? » « Non »
« Connais-tu chaque citoyen de la ville? »« Non »
« Alors pourquoi susciterais-je plus ton intérêt?
Qu'est-ce qui me différencie
entre telle ou telle personne ici
qu'est-ce qui dans mon apparence
fait que tu me demandes mes IDs »
Apparemment perplexe
il me répond: « j'sais pas trop »
Profilage live in effect
avec l'aval de ses patrons
Ici à Québec ça fait partie de la tradition
Laisse toi coller ferme ta gueule
surtout faut pas poser de questions

Souvent ils s'excitent
dès qu'ils pensent que tu hausses le ton
Va demander à Big Ceaze
Ta face repose sur le béton
Pourtant une ville tranquille
Donc il n'ont pas grand chose à faire
Beaucoup de jeunes loups policiers
sont bien trop chauds à battre le fer
Tous frais sortis du four
22 ans et demie
une badge une arme à feu
mais si peu d'expérience de vie
Ici ya pas de gang
Juste un prétexte politique
Tout ce qu'ils veulent c'est le budget
afin de payer les temps sup
C'est tellement irresponsable
de la part de l'état-major
ils stigmatisent Hip-Hop et Blacks
Je leurs envois le doigt majeur
Adeptes de la répression
Ils pensent qu'ils vont tout régler seuls
Ne leur parle pas de prévention
C'est un concept qui déboussole
Mais bon pour être honnête
Ce ne sont pas tous des brutes ignares
Il ne faut pas généraliser
même si c'est plutôt dure d'y croire
Et ce que j'te raconte là
Les gens l'ont vécu par milliers
Lève ton poing dans les airs
si jamais ça t'es familie
Track Name: Rien ne peut nous arrêter (feat. Shoddy)
J'en ai plus rien à foutre
Done deal le shit est set
J'vais aller jusqu'au bout
la tête droite et les yeux secs
Plus rien ne peut m'arrêter
Pas même ma mom ou mon father
Pas même babyluv ou ma soeur
LS ou Raf le manager
Pour de vrai j'm'en crisse
Focus sur l'objectif
J'me sens comme dans l'autobus
avant de détonner l'explosif
Si c'est moi contre le bunch
alors le bunch a un problème
Je persévère jusqu'à la fin
Abandonner est peu probable
Et même si je die
le message vit encore
Porte le à bout de bras
Affiche le haut comme Viacom
Si tu t'opposes t'es un obstacle
Que je contourne ou je surmonte
Tu ne le feras qu'une fois
One time comme juste une montre
Je viens laisser ma marque
Indélébile la scarlatine
Rien à foutre de ma life
Imagine donc c'que vaut la tienne
En paix avec moi-même
Est-ce que tu peux en dire autant?
C'est l'ascension vers Heaven
ou bien descends rôtir longtemps

Nothing's gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter de milliter, manifester pour l'égalité
Sans cesse harcelé par les cops, me
Intimidé, médiatisé, humilié par la société
Mais je persévère avec mon hip hop, me
Pour répliquer, m'expliquer, m'exprimer
En guerre contre l'humanité
Nothing, nothing's gonna stop me no
Nothing's gonna stop me no

J'ai les sentiments d'une pierre
et une volonté de glace
C'est encré dans mon être
Deep down d'au moins 20 brasses
Esprit volatile
N'essaie pas de jouer les émotions
Car j'aurai zéro pitié
pour quiconque veut léser mon son
Je vais aiguiser mes ongles
T'arracher le cœur de la poitrine
L'âme teintée par la peur
Tu portes l'odeur de la latrine
Ne laisse rien ni personne
Se mettre en toi et ta mission
Surtout toi car tout s'écroule
Si tu gères mal tes ambitions
Si à la base tu sais
à quoi ressemble ton pire ennemie
Tu traverseras l'impossible
comme Hannibal au Pyrénée
Mais aussi réalise
tu es ton plus grand allié
Soit une force indéfectible
quand sortent les armes du râtelier
Ce peut-il être si simple?
Can it be so simple?
Une révélation soudaine
comme la vécu Saint-Paul
Ce peut-il être si simple?
Can it be so simple?
Une révolution humaine
C'est la Vie qui s'impose

Refrain

Je me sens comme une star déchue
sans cesse descendu par les paparazz
Devant la foule crucifié comme Jésus
Battu par Barabas
J'ai presque plus de carapace
devant tous ces préjudices
Ils ont pendu ma carcasse
devant le palais de justice
Depuis tout jeune, la popo
veut me radier
Ils se sont moqués de mes propos
dans les radios
Ma tête est coupée, accrochée sur un pic
devant le parlement
Ils font la fête tous ces flics
Chaque fois que les journaux de moi parlent mal
J'ai perdu mon permis, mes autos,
ma compagnie, mon condo
Depuis 2005 mon album est repoussé
Ils sont sans cesse sur mon dos
Font annuler mes shows
en appelant les promoteurs
Leurs disent que je suis trop chaud
Un gars de gang d'être relié au motards
Mais j'aimerais savoir
quelle est ma couleur, mon territoire
Je suis ni bleu, ni rouge
ici c'est déjà assez dur d'être Noir
Plus rien ne peut m'atteindre
Mon cerveau est braindead
J'ai purgé ma peine
mais pour eux je reste prisonnier du système
Track Name: L'ordre des assassins (feat. Limoilou Starz)
LS l'Ordre des Assassins
Web Le Vieux d'la Montagne
Si jamais cesse le flow
l'eau en amont stagne
Un verbal acéré qui te lacère
Voilà 11 dagues
Un bout de lame empoisonné
Vois le Most High
Miliciens Baobabs
Les tiens à peine des Bonzaï
Des ressources à la James
Je dirais même un Bond-style
Lilou le Nid de l'Aigle
d'où évoluent les Bossman
Nul n'est à l'abri
Pas même ces putes de constables
Track Name: Semi-histoire de love (feat. Annie Poulain)
Quand je me remémore
Différentes phases de mon Cégep
Ce qui me passe par la mémoire
Sont tous ces ass et toutes ces jupes
Je me souviens très clairement
De ces belles femmes appétissantes
L’image est encore fraîche
Et ça fait maintenant plus de 10 ans
Plus précisément cette étudiante
Dénommée Vescella
De toute la populace féminine
Je voulais celle là
Une jolie Bulgare
Originaire de Sofia
De longs cheveux darks
Et des yeux verts comme un saphir
Ou était-ce bleu?
J’m’en rappelle plus
Peut-être même brun
Dans tout les cas elle m’a bien plut
Sage et intelligente
T’apprends des choses
Qu’ils savent pas
Elle aimait la biologie
Et rigolait de South Park
Jamais en retard
Elle courrait dans les corridors
Elle me regardait dans mon cours
Et se disait : encore il dort
Un sourire des fossettes
Comme des points d’exclamations
Quand je l’apercevais mon chest chauffait presque au point de crémation

Un besoin d'aimer la peur d'avancer
et se mettre dans l'embarras
comme il y a peu de distance
entre l'amour et les sens
T'as besoin d'aimer
T'as peur de bouger
et tu passes tes rêves à attendre
Les sentiments se meurent à l'ombre
Ta place au soleil
se perd dans les décombres

On se parlait au téléphone
De Palestine et d’Arafat
Discussion politique
Dans le genre de celles dont je raffole
Issus d’univers différents
Peut-être destinés à pas se feel
Elle venait de Ste-Foy
Et mon esprit était basse-ville
Elle avec sa gang
Ils pratiquaient des sports d’hiver
Tandis que moi avec la mienne
On fréquentait les faits divers
Deux mondes parallèles
J’aurais bien voulu faire le pont
Le love m’a rendu malhabile
C’est la phobie d’avoir l’air con
D’habitude j’étais pas shy
Mais devant elle je perdais tous mes moyens
L’aisance s’évacuait de part et d’autre
Bien trop maladroit
Comment lui traduire ma pensée
Comment lui dire comment pouvoir
Vraiment lui transmettre l’étincelle
Et au final elle s’est perdue dans l’air du temps
Et ce sans même jamais comment je me sentais au-dedans
Une semi-histoire de love qui finit sans même commencer
J’ai appris sur le tard qu’il fallait jamais renoncer
Track Name: On fait le son pt. 2 (feat. Karma et Loki)
Karma
Une minute d'attention
Distance toi du fond
Approche toi de la scène
Lève les mains vers le plafond
On sait travailler la vibe
Et le contenu est profond
Constate par toi-même
Tu peux te fier au son

Webster
Tu sais ton esprit
est comme une source intarissable
De nos jours beaucoup d'Mcs sont peu fertiles
Des carrés de sable
Avec effort je me décale
de cette volonté commerciale
d'uniformité sonore
Nous c'est une poésie martiale
Discipline et métaphores
Investissement jamais partiel
On donne notre Infini%
Jusqu'à Late Night Johnny Carson
Et quoi qu'il arrive on est ensemble
Les supporteurs et artisans
Prêt à tout, partisans
Hold mon souffle pendant 10 ans

Loki
En apnée sous l’ocean
Même si c’est un petit peu extrême
Le son fait bouger la tête des gens
Comme si c'étaient des yes men
Jamais assis sur notre séant
Quand c’est pour le move we take a stand
And hold it in any weather
So on sera pas gone with the wind
Never front but we ain’t back
Cuz we never left like right
Still here depuis way back
And the fututre is looking like bright
So we keep pushin till we reach
Everest like heights
For the fans and for the fam
pis c’est comme ça depuis 95


Karma
On fait l'son pour les quartiers
Roule un 2 papiers
Joins toi à la foule
On a le beat pour que tu fasses yeah
Monte le son Monte le son Monte le son
C'est Qc à son best
Viens nous voir fuck le reste
Tu le ressens dans la pièce
C'est du bon fak
Monte le son Monte le son Monte le son

Webster
Je ne le dirai jamais assez
C'est pour vous autres qu'on fait le son
C'est pas des propos fallacieux
Mais bien le Truth fluorescent
LS toujours prêt à foncer
Que ça soit dans le booth ou sur la scène
Un arrière-goût euphorisant
C'est comme se saoûler à l'absinthe
J'vois les gens sur les forums
Peace Essi dollar signs
Tous ceux qui fréquentent les concerts
et get des disques en magasin
J'te parle pas seulement des miens
mais tous c'qui s'fait dans le rap keb
Révolution culturelle
sur fond de hip-hop à l'ancienne

Loki
Le son est sharp
quand je spit je suis pas surpris si ma langue saigne
Illumine with ce qui sort de ma tête
Comme si je suis Jack à la Lanterne
Et quand le shit ça hit les fans
Jamais ils disent que ça les emmerdent
c'est paradoxal comme de quoi qui se peut pas
Mais qui se peut quand même
Web et Loki on link up
normal que les verses s’enchaînent bien
Et si tu veux des cours de Hip Hop
Viens parait qu’on l’enseigne bien
L.S. et Negsay’ on hook up
Un petit extra pour swagg it up
ya my man Karma sur le chorus
Et tu prends ça comme un bonus
Track Name: Stand up
J'abordes la vie comme un boxeur
J'aimes mieux donner que recevoir
Quand toit tu dis Fuck ça
J'aime mieux peiner que de m'asseoir
Au front de ma sueur
Avec volonté je m'en sors
J'm'le suis tellement répété
Que j'en suis devenu quasiment sourd
Ça fait 15 ans que je push
Sans hésiter sans aucun doute
Ça fait 15 ans que je couche
Toutes ces idées dans un notebook
Une technique impeccable
On fait du rap à propos de rapper
Vas y écoute l'intégrale
Des textes qui frappent j't'en donne une raclée
Avec mention gradué
Limoilou Starz Académie
J'y ai appris l'art de tuer
Avec la force d'une pandémie
Lyricisme 101
Dans la classe on était 12
Mais j'ai coulé un de mes cours
Radiophonie au goût du jour
C'est que j'fais pas du rap pop
Club ou bien électro
C'que j'fais c'est du love
Pour tout ces heads qui se délectent trop
De rhymes élaborés
Qui font ton mind se labourer
Tu me connais Monsieur Ndiaye
Un descendant de Alboury

Mcs - Stand Up
Djs – Stand Up
B.Boys, Graffers, Beatmakers – Stand Up
Danseurs – Stand Up
Chanteuses – Stan Up
Hustlers, Grinders, Battlers – Stand Up
Athlètes – Stand Up
Designers – Stand Up
Étudiants, Travailleurs 9 à 5 – Stand Up
Tous mes G's – Stand Up
Entrepreneurs – Stand Up
Combattants, Hip-Hop, Rap Keb – Stand Up

Je feel ce que je fais
Peu importe si vous kiffez
Un Terrorythm en temps réel
C'est 24 à la Kieffer
J'assemble dans un sous-sol sombre
Des bombes chargées de sale son
Bombes que je détonne
Au milieu du monde au commercial centre
Du rap artisanale
avec c'qu'on retrouve sous l'évier
Rajoute des clous et de la grenaille
Suis le cookbook sans en dévier
Situation incendiaire
C'est styrofoam et gasoline
Laisse macérer 2-3 semaines
Attise la flamme quand elle s'allume
De tout ceux qui m'écoutent
Certains crient au génie
Pour ma part de rester cool
plutôt cryogénique
Manipule des rimes pures
Théoricien eugéniste
Échange mon point de vue à mains nues
un politicien pugiliste
Word à Cymatik
C'est notre Arme d'Instruction Massive
car cette époque est asthmatique
C'est l'Ère de Destruction Passive
La Terre est à bout d'souffle
et la pyramide te regarde
Qu'est-ce tu fais? Est-ce que tu t'pousses?
Ou bien tu stand et lève ta garde
Track Name: Everyday (feat. Marieme)
À chaque jour que God fait
Pour nous c’est le same song
On s’allume un hi-tech
Et j’te parle pas de Samsung
Si le rap avait du poil
On m’appellerait Samson
Depuis le temps j’ai pris du poids
Je deviens balaise ça me semble
Si le Hip-Hop avait une âme
On m’appellerait Shang Tsung
Malgré tout je suis bien content
Surtout depuis que je chante souvent
Haute-ville Basse-ville
One love Québec All-ville
Ou bien One hate
Quand ça pop comme Orville
Redenbacher
La haine s’infiltre comme un hacker
Ce n’est pas parce qu’ils sont derrière toi
Qu’ils ont ton back up
Tu roules avec tes boys
Jusqu’à ce que l’un d’eux te vende
Et tu te sens comme Kennedy à Dallas
Un 22 novembre
J’ai 1200 raisons
De ne plus truster personne
Même seul je tiens mon flag
Comme Lester B. Pearson
But still c’est ride or die
LS jusque dans le hearse son
On vit la vie en live
Et il n’y a pas de rehearsal
Tué à l’ouvrage
Maintenant je sue une couleur sang
J’ai tracé mon sillage
Et il ne passait pas par Orsain
Protège tous mes angles
360 comme un oursin
L’essence d’un rap étrange
Un être hybride comme un ours-singe

If you could see what we saw
If you knew what we know
If you could walk where we walked
In the dark Everyday
If you don’t know how it goes
Then listen to what we say
Cuz this song is the song
That we live Everyday

Notre lien avec en-haut
Se fait dans de drôles de circonstances
On évite Babylone
Dès qu’on voit le cirque on s’tasse
Ils nous empêchent d’avancer
Comme Katie Bates dans Misery
Avec une bûche entre les jambes
Et deux coups de masse sur les chevilles
Les gros beats ont tuent trop
Mais pourtant on reste discret
Pour tracer leur contour
Il leur faudra au moins 10 craies
Fait le bodycount
Des corps qu’on a laissés sur l’asphalte
Si la musique avait des fesses
La tienne a sûrement un ass flat
Ils visent le palmarès
À la T.I. et Lil’ Flip
Reste qu’on n’est pas comparable
C’est comme un tuba avec une flûte
Comme le Sida avec une grippe
Ou un foulard avec une tuque
Comme un Jedi avec Sith
Ou Godzilla avec un tigre
Un chinchilla avec un pit
Ou bien des bas avec un slip
Un pain pita avec une frite
Ou l’un de tes bras avec ta …
Est-ce que là où t’habite
Tu vois les mêmes phénomènes
Ici il faut faire ses preuves
L.Land les faits nous mènent

Refrain

À chaque fois qu’on m’entend
Ton boy il dit Amin
Hip-Hop fou commandant
À la Idi Amin
Reste droit devant les tanks
Comme à Tienanmen
Des balls de pétanque
Quand je tire la mine
La nature est la même
Des couilles trempées dans le fer
Crache un rap qui t’écorches
C’est comme ramper dans le four
Man j’te dis c’est so bad
Même les troupes d’élite chient
Entre les doigts on t’écrase
Comme un fruit un litchi
Et la vérité
C’est que même assis on run shit
C’est Limoilou autour de la table
C’est comme si on brunchait
Je me fais du rap un festin
Et en déchire la carcasse
Faire face au Destin
C’est comme dans un car crash
Je me rappelle des bars crasses
Où les gens te regardent croche
Une couple de batailles trash
Où on te refait la tronche
L.Land c’est du Hip-Hop
Un moment clé dans nos vies
Garde l’oreille sur le sol
Pour mater la panoplie
Track Name: Prince parmi les voleurs (feat. GLD)
Si la vie te regarde
Et tu sens qu’elle s’esclaffe
C’est insultant comme cette fille
Qui pendant le sexe laugh
Life’s a bitch
Mais pas le choix faut que tu roules avec
Gars quand tu tombes
Ta seule option c’est de te relever
Man c’est tout ce qui te reste
Un goût amer une cicatrice
Amorcer la remontée
En l’honneur de ceux qu’on trust
Ceux pour qu’il faut rester droit
Surtout quand le vent souffle
Pour qui tu irais au front
Seul contre l’immense foule
Tu peux me croire il y en a très peu
Qui cultivent l’art de l’être en paix
Le poids du monde sur mes épaules
J’ai pris la forme du trapus
Pour moi la frime
Est un signe de faiblesse
Pourquoi vouloir à tout prix
Que l’on t’estime si fabulous?
En vérité
C’est se voir dans les yeux de l’autre
Negga j’en ai rien à foutre
C’est comme un arbre pour un cyclone
Côté gear
Tu sais très bien que je n’ai pas de style
Mais sur le sentier de la guerre
J’avance d’un pas stable

Oh Lord
Je rêve de comprendre de tout prendre
Sans oublier
Le rap je sais que c'était ma destinée
C'est profond
Ce rêve ce cauchemar
Mais on marche droit sur le chemin
Maintenant je sais j'avance les yeux fermés

Je fais un rap franc
Honnête et vrai sans artifice
C’est malade et ça tue
J’ai baptisé mon art : typhus
Et quand je kick
C’est comme un coup de Tony Jaa
Aiguisé imprévisible
C’est comme un couteau de ninja
Quand ça pénètre dans la tête
On dit que ça brûle tel un gunshot
Avec un flow qui vient d’en-haut
C’est le débit de la grande chute
Rafale de métaphores
Tu n’en catch que l’une sur quatre
Moi je crache des météores
Avec l’impact d’un lance-roquette
Man on spit fire
J’ai un arrière-goût de cendre
Rap des textes qui te flagellent
Comme 200 coups de sangles
J’ai fait le tour du sun
De janvier à décembre
J’ai entrevue la cime
Et j’en viens à redescendre
Sans même changer de cap
J’évolue dans l’espace-temps
021 SKY
J’te laisse mon adresse posthume
La Terre n’est qu’une étape
Dans l’immensité de la vie
Fils il y arrive c’qui arrive
Il s’agit d’aller de l’avant


Refrain

Et tant qu'il y a de l'espoir
Quoi qu'il arrive moi je fonce
J'arrête pas d'y croire
Je fais ma route et j'avance


Si le rap est dead
Il reste le corps pour qu'on l'embellisse
Le fil de ma pensée nous relie
Tel le cordon ombilic
Faut rester tight
car la jalousie s'accroît
Un Prince parmis les Voleurs
comme Jésus sur la croix
La New Jerusalem
est beaucoup plus près que tu ne le penses
Si c'est un lieu géographique
Elle se situe au-dessus de la panse
Si parfois t'as l'impression étrange
que la Vie te boude
C'est qu'il y a des gens qui rampent
et puis d'autre se tiennent debout
Plie comme le saule
ou bien brise comme la branche
Dépendamment de la force du vent
Modifie ton approche
Est le cœur généreux
et la tête dure comme le coude
Si jamais j'abandonnais
Alors que Dieu m'envoie la foudre
Et au final
Je parle deux fois mois que j'écoute
car c'est inscrit dans mon corps
J'ai deux oreilles mais une seule bouche
Everyday of my life
Je parle deux fois moins que j'écoute
car c'est écrit dans ma tête
Deux oreilles une bouche
Track Name: Qc History X remix (feat. Karim Ouellet)
Je vous ramène dans le temps
Pour quelques instants
Vous dévoiler des faits
Qu’on n’apprend pas forcément
Je vous entretiens d’une autre histoire
Celle qu’on ne voit pas dans les cours
Amérindiens et les Noirs
Celle qu’il faut remettre à jour
Par où commencer
Pour vous dire comment c’est
D’abord faut nuancer
L’Histoire est romancée
Manipulée
Elle est écrite par les vainqueurs
Dont une partie dissimulée
Les hypocrites ne datent pas d’hier
Back in the days
autour de 1604
Champlain débarque
Avec à son bord un Black
Mathieu Da Costa
dit l’Interprète
Il parlait micmac
Français et hollandais
En 1629
Arrive Olivier Lejeune
Premier esclave répertorié
dans la jeune ville de Québec
Au moins 10 000 esclaves
au Canada
Jusqu’à l’abolition de ce droit
en 1833
C’est fou
À force de fureter en masse
J’ai découvert que Lionel Groulx
Prônait la pureté des races
C’est la même pour Garneau
F.X.-Garneau
Québec History X
Ils nous ont effacés du tableau
Mais pourtant
Il y avait des hommes d’affaires noirs
On était dans les régiments
et d’autres étaient coureurs des bois
Il y avait aussi des aubergistes
Et ils veulent nous faire croire
que les Noirs sont ici
depuis les années 70
1779
Pointe-du-Sable Jean-Baptiste
Un métis antillais
À fondé un poste de traite en Illinois
Nowadays on l’appelle Chicago
Un Black francophone a fondé Chicago
Jackie Robinson
Oliver Jones
et Oscar Peterson
La liste est longue
mais pas tant que ça
Trop de héros oubliés
qui ont contribué à notre passé
Mais peu veulent le souligner

400 ans d’histoire
6 millions de raisons
de nous faire oublier de croire
et puis se souvenir
C’est tout ce que j’ai peur de devenir
Quand on y pense 10 minutes
L’ignorance diminue

Au 19e siècle
C’est pas du tout fini
Ils ont envoyé les Chinois
faire les chemins de fer dans tout le pays
Détonateurs vivants
On les envoyait creuser la roche
Avec de la nitroglycérine
Et ça sautait à leur approche
Le pâté chinois
ça vient de là
Bœuf, maïs et patate
Tout ce qu’on retrouve dans le Westside
Entre toi pis moi
Ça n'a rien d’oriental
C’est une mixture qu’on leur donnait
Pour les nourrir en tas
Maintenant les Indians
Ah les Indians
Man, ils l’ont eu bad
Les Indians
Genocide à grande échelle
À trop grande échelle
La mémoire des Amériques
Est à jamais entachée
Les premières armes bactériologiques
On leur donnait des couvertures
Imbibées de variole
Tu vois la suite
Un choc microbiologique
et viol culturel
Être vu en étranger
sur sa propre parcelle
De terre ancestrale
C’est l’ère industrielle
qui fait qu’encore au 21e siècle
L’âme des ancêtres râle
On parle de colle, de viol
et d’alcool dans les fioles
Le haut taux de suicide
démontre un fuckin' ras-le-bol
Dans les réserves
Je comprends qu’il en ait qui aille s’attaquer
Au gouvernement
Comme dans le temps à Kanesatake
Track Name: La force de la multitude
J’exprime ma gratitude
Pour tous ces héros oubliés
Restés vaillamment au front
Tandis que les autres se repliaient
Les fondations de l’éducation
C’est les racines du peuplier
Des jardiniers attentionnés
Que le sablier ne peut plier
Il faut voir grand
Et je ne parle pas de chausser des échasses
Plutôt réussite pour tous
Et puis l’égalité des chances
Le rôle n’est pas facile
Difficultés et exigences
Entre élèves démotivés
Et qualité d’apprentissage
Classes pleines, surcharge
Manque de temps, les profs stressent
Chaque jour suffit sa tâche
À l’avancement du progrès
Il faut contrer l’échec
Élever le taux de diplomation
Parfois c'est plutôt complexe
faut être héro de formation
La mission de la profession
Est de cultiver les connaissances
Ce sont les gardiens du Savoir
Qui perpétuent nos renaissances
Des passeurs culturels
Qui ne font qu’honorer l’essence
De nos prédécesseurs anciens
Et ce depuis la nuit des temps



Question éducation
On ne peut le remettre à demain
Comme on dit pour réussir
Il faut se donner les moyens
C’est la Force de la Multitude
De la stagiaire jusqu’au doyen
Car seul on avance vite
Mais tous ensemble on va plus loin
(2x)

Les matins durs où il faut se lever
C’est jour de garde à la récrée
Le souffle du vent est acéré
Et la petite Léa saigne du nez
Braver les éléments
Pour que chacun des élèves montent
De grade assurément
Le stimulant de l’enseignante
Et puis le sentiment unique
Du devoir accompli
C’est d’avancer patiemment
Et de voir qu’un enfant a compris
C’est le rôle de la lanterne
Éclairant le chemin qu’ils ont prit
Car la route de la réussite
Ne s’achète jamais à bon prix
Il nous faut être reconnaissant
Envers Orthos et T.E.S.
Qui nous encadrent à viser haut
à compléter le D.E.S.
Et puis les spécialistes
2e période du jour 8
Qui veulent passer la matière
Mais les aiguilles elles courent vite
Plans d’intervention
Et compétences transversales
Le faire sans les ressources
C’est comme un sceau transpercé
Sur ce je lève mon chapeau
À toutes celles qui en ont vu d’autre
Et tout ceux qui ont fait le choix de vie
De changer la nôtre